Nous étions présents au Cloud Computing World Expo, salon tenu à Paris Porte de Versailles les 21 et 22 mars derniers, et voici notre compte rendu.

Des conférences, des échanges, des retours d’expériences avec des utilisateurs plutôt convaincus par les technologies offertes par le Cloud :

– SaaS (Software as a Service)

– PaaS (Platform as a Service)

– IaaS (Infrastructure as a Service)

– CaaS (Container as a Service)

Les conférences, auxquelles nous avons participé, ont toutes été instructives. Tous les conférenciers (CTO, chefs de projets ou DSI) semblaient réellement passionnés et ravis de pouvoir apporter leur expérience et d’énoncer les bonnes pratiques Cloud qu’ils ont pu développer dans leur entreprise.

De très bons retours d’expériences pour nous !

Les arguments énoncés en faveur des solutions Cloud n’évoluent cependant pas beaucoup mais restent toujours pertinents et d’actualités :

– Apporter de la souplesse et de l’agilité,

– Libérer l’innovation,

– Réduire le Time To Market,

– Basculer le CAPEX (coûts d’investissements initiaux) en OPEX (coûts de maintenance récurrents).

 

Un élément que nous avons entendu à plusieurs reprises et trouvé vraiment intéressant : le Cloud nous offre le droit à l’erreur !

En effet, dans un système de paiement à l’utilisation, il est possible et plus facile de réaliser des POC (Proof Of Concept) sans avoir à acquérir de matériel, installer et configurer différentes couches logicielles (qui sont d’ailleurs parfois non maîtrisées par les équipes IT internes), etc…Les fournisseurs Cloud offrent un catalogue de service standardisé et automatisé qui ouvre énormément de perspectives.

 

Ces arguments vont tous dans le même sens finalement : pour chaque entreprise, apporter plus facilement et plus rapidement à ses équipes métiers les applications nécessaires au développement de chaque business model. C’est aussi ça un bel avantage du Cloud : rapprocher les équipes métiers des équipes Infra.

 

Lors de ce salon, nous avons pu ressentir le changement dans les esprits des décideurs IT présents : le Cloud ne fait plus aussi peur et les gains apportés dépassent largement les contraintes induites.

Les différents témoignages ont même gagé de ROI (retours sur investissements) atteints en 3 ans ou moins !

Chaque couche de service Cloud a ses particularités et le besoin d’une entreprise peut souvent être adressé par plusieurs architectures Cloud.

 

L’accompagnement technique et technologique devient finalement une option non négligeable pour initier et réussir sa transition digitale.

 

Contact